Ne pas confondre musulmans et islamistes !

09 - Novembre - 2020
Ibrahima Thiam, président d'Un Autre Avenir
Ibrahima Thiam, président d'Un Autre Avenir

Les derniers attentats terroristes commis ces derniers jours en France, à Conflans-Sainte-Honorine et Nice, soulèvent l’horreur et devraient susciter une réprobation unanime dans le monde. Ce n’est manifestement pas le cas dans beaucoup de pays, en particulier le Pakistan, la Turquie, le Qatar, etc. Certains d’entre eux ont même répondu à cette tragédie en boycottant des produits français présents dans les rayons des hypermarchés.

Décapiter un professeur, chargé d’enseigner à nos enfants, à la sortie de son collège, égorger des chrétiens venus se recueillir dans une église, ne correspond pas à notre vision de l’Islam. Le coran lui-même précise que chaque vie humaine est sacrée et que s’en prendre à une personne revient à s’en prendre à l’humanité toute entière.

Ceux qui commettent ces actes de folie, au nom soi-disant de l’Islam ne sont pas de véritables musulmans. Ils sont le fait d’une minorité d’individus radicalisés qui ont dévoyé les préceptes de notre religion pour en faire un outil politique à des fins de conquête du pouvoir. Ces meurtriers trahissent les enseignements du prophète et jettent l’anathème sur toute une communauté qui n’aspire qu’à vivre en paix avec ses semblables en respectant les lois de la République. Ils favorisent un amalgame dangereux entre musulmans et islamistes et créent un climat délétère dans notre société dont les musulmans sont les premières victimes.

J’ajoute que nous avons le devoir de dénoncer ces assassinats à l’image du grand recteur de la mosquée de Paris et de plusieurs imams car nous ne pouvons accepter de tels actes qui mettent en péril l’unité nationale du pays dans lequel nous vivons et le dialogue interconfessionnel que nous entretenons avec nos frères chrétiens et juifs. Dans ces moments douloureux notre solidarité doit être totale.

L’Islam est une religion de paix, qui prône l’amour universel, et il est infiniment regrettable que certains en ont fait un instrument de guerre.

 

Ibrahima THIAM,
Président du mouvement Un Autre Avenir

Dernières actualités :

16 - Mars - 2021

Macky Sall, je vous exhorte à clarifier la situation !

Ce qui s’est passé au Sénégal voici quelques temps est sans précédent dans notre histoire depuis l’indépendance. Des émeutes, des affrontements violents entre une jeunesse révoltée...

11 - Mars - 2021

Macky Sall a raté une sortie par le haut !

On est surpris et on ne peut qu’être consternés par l’ampleur de ce qui s’est passé pendant quatre jours consécutifs dans notre pays. On ne peut qu’être préoccupés par cette...

08 - Mars - 2021

Violences au Sénégal : J’appelle au calme

Ce qui se passe actuellement au Sénégal est extrêmement grave : plusieurs morts, scènes de pillages, violences, etc. Notre pays était réputé jusque-là comme l’un des plus stables d’Afrique,...

04 - Mars - 2021

Ousmane SONKO, du procès « d’un homme politique » au procès politique.

J’ai été de ceux qui ont souhaité qu’Ousmane Sonko apporte à la justice des explications nécessaires quant aux accusations graves pour « viol et menaces de mort » portées contre...

22 - Février - 2021

Plaidoyer pour la création d’infrastructures sanitaires et de laboratoires de recherche en Afrique

Dans un monde où le développement est de plus en plus lié aux innovations technologiques, le continent qui ne suit pas le mouvement se condamne à l’errance. Les chercheurs formés sur le continent sont rares et...