Quand certains vont à la soupe et mangent à tous les râteliers !

24 - Novembre - 2020

Le président Macky Sall avait pris l’engagement solennel au début de son premier mandat, de « réduire l’opposition à sa plus simple expression ». Seule promesse tenue.

Macky Sall ne convainc personne et s’enferre dans des méthodes d’un autre temps. Il se sert de l’appareil de l’Etat et des deniers publics pour museler l’opposition sénégalaise.

L’émergence et le développement ne sont pas ses préoccupations premières. Ce qui l’intéresse, c’est durer au pouvoir. Quitte pour cela à utiliser toutes les arguties. Les piteux analystes lui confèrent d’être un fin stratège politique avec le ralliement de Idrissa Seck, Aïssata Tall Sall, Oumar Sarr et consorts.

Le président a joué la carte de l’élargissement pour enrôler tous les opportunistes. Les nominations ont suffi à certains hommes politiques pour courber l’échine, suivez mon regard. Pire, pour justifier leur forfaiture, certains invoquent l’urgence économique. La pandémie a bon dos pour ses pseudos patriotes du ventre. En réalité « l’oiseau affamé fait son nid même auprès du faucon ».

Mais le président aura à gérer une fois encore au cours de ce dernier mandat ces conflits, ces contradictions et ces luttes de leadership entre ses militants APR et des opposants reconvertis à la recherche d’une nouvelle destination politique plus intéressante et prometteuse.

Le doute s’est introduit ou le scepticisme a été renforcé par le constat que certains dirigeants politiques sont des girouettes à la solde du meilleur payeur. Son prédécesseur, le président Wade théorisait déjà que l’homme politique sénégalais a un prix.

Le président Macky Sall sans le vouloir permet une recomposition politique entre ceux qui luttent pour améliorer les conditions de vie du peuple et ceux qui veulent remplir leur poche pour assurer leur propre subsistance. Une telle dualité ouvre la voie à la nouvelle classe politique soucieuse de sortir le Sénégal dans ses difficultés économiques actuelles.

Ibrahima THIAM,
Président du mouvement Un Autre Avenir

Dernières actualités :

16 - Mars - 2021

Macky Sall, je vous exhorte à clarifier la situation !

Ce qui s’est passé au Sénégal voici quelques temps est sans précédent dans notre histoire depuis l’indépendance. Des émeutes, des affrontements violents entre une jeunesse révoltée...

11 - Mars - 2021

Macky Sall a raté une sortie par le haut !

On est surpris et on ne peut qu’être consternés par l’ampleur de ce qui s’est passé pendant quatre jours consécutifs dans notre pays. On ne peut qu’être préoccupés par cette...

08 - Mars - 2021

Violences au Sénégal : J’appelle au calme

Ce qui se passe actuellement au Sénégal est extrêmement grave : plusieurs morts, scènes de pillages, violences, etc. Notre pays était réputé jusque-là comme l’un des plus stables d’Afrique,...

04 - Mars - 2021

Ousmane SONKO, du procès « d’un homme politique » au procès politique.

J’ai été de ceux qui ont souhaité qu’Ousmane Sonko apporte à la justice des explications nécessaires quant aux accusations graves pour « viol et menaces de mort » portées contre...

22 - Février - 2021

Plaidoyer pour la création d’infrastructures sanitaires et de laboratoires de recherche en Afrique

Dans un monde où le développement est de plus en plus lié aux innovations technologiques, le continent qui ne suit pas le mouvement se condamne à l’errance. Les chercheurs formés sur le continent sont rares et...